Le foin de Crau, un foin d’une excellente qualité

plaine de crauLe foin de Crau est le résultat d’une association entre facteurs humains et naturels. Il est produit dans le département des Bouches du Rhône spécifiquement dans la plaine de la Crau entre Arles, Salon de Provence et Fos sur Mer, ancien delta de la Durance. Ce territoire de près de 52 000 hectares de prairies comprend 13 500 hectares de prairies irriguées et est partagé entre 220 producteurs.

En 1997 ce foin a obtenu l’AOC Foin de Crau (Appellation d’Origine Contrôlée) et l’AOP Foin de Crau (Appellation d’Origine Protégée) qui reconnait sa qualité supérieure. A noter qu’il se distingue des autres foins par une ficelle rouge et blanche. Ce foin est composé d’un complexe de flore reposant sur un équilibre entre graminées (dactyle, fétuque, fromental), légumineuses (trèfle violet, trèfle rampant, lotier) et plantes diverses. Le nombre important d’espèces (20) en fait la richesse de ce fourrage. De plus le climat méditerranéen (soleil, vent, pluviométrie faible) très prononcée dans la région offre des conditions idéales pour sa production.

Le mode de production du foin de Crau

foin de crauSon mode de production allie un mode de production ancestral qui respecte le milieu naturel. En effet, la production se fait sans produits phytosanitaires et sans conservateur. Depuis le XVIème siècle, des canaux amènent l’eau de la Durance et ses alluvions dans la plaine de la Crau. Une irrigation gravitaire régulière à partir de ces canaux peut être réalisée entre mars et octobre, à raison d’une irrigation tous les huit à dix jours. Elle s’effectue par submersion à partir des canaux d’irrigation. Sur ces terres irriguées, les limons déposés créent peu à peu un sol alluvionnaire riche en minéraux et en oligo-éléments.

L’utilisation du foin de Crau

coupe de foin de crauLa première coupe en Mai est riche en graminées, elle convient particulièrement à l’alimentation des chevaux et à l’engraissement des bovins.

La seconde coupe en juin – juillet convient aux vaches et aux brebis, car elle accroît leurs performances laitières.

foin_de_crau_aoc_3La troisième coupe en août – septembre est riche en légumineuses; elle convient aux ovins et aux caprins en augmentant leur production de lait.

Enfin, l’herbe est pâturée d’octobre à fin février, par les troupeaux de moutons arrivant des montagnes.

Partagez-nous!!!
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire