À une époque où la crise fait rage, où les producteurs ont bien du mal à rentabiliser leur exploitation, où la qualité des produits vendus par les industriels laisse de plus en plus à désirer, il est indispensable de soutenir l’agriculture locale. Consommateurs, commerçants, producteurs, collectivités et autres organismes liés de près ou de loin au secteur agricole peuvent apporter leur pierre à l’édifice. « Très bien, mais comment ? ». C’est ce que nous allons voir à travers cet article.

Agriculture locale : les objectifs et les enjeux

« Soutenir l’agriculture locale ». Que cela veut-il dire concrètement ? Aider la branche à rester en vie ! Voilà en quoi consiste cette démarche de l’an 2016. Les intérêts de cette dernière touchent tous les acteurs de la société : développement de l’emploi à l’échelle locale, augmentation du pouvoir d’achat des territoires, amélioration de la qualité de l’alimentation au sein des restaurations collectives… De ces éléments découlent des impacts positifs pour chaque ville, commune et lieu-dit… Grâce à l’accroissement des rentrées d’argent. Développement d’infrastructures, recrutements d’agents de la fonction publique plus importants, services pour usagers en augmentation… Et la liste est encore bien longue ! Vous l’aurez compris : soutenir l’agriculture locale, c’est améliorer les conditions de vie de chacun en tant que consommateur et professionnel, mais aussi aider les communautés à se développer et à grandir.

Agriculture locale : comment la soutenir ?

Nous vous le disions en début d’article : chaque acteur, quelles que soient sa fonction et sa profession, a son rôle à jouer dans le soutien et l’expansion de l’agriculture locale. Ainsi, à chacun sa mission :

Consommateurs : favorisez la consommation de produits locaux. Regardez d’où viennent vos produits. Privilégiez les circuits courts afin de supprimer les intermédiaires et tous coûts supplémentaires. Tirez un trait sur les plats préparés, et concoctez-vous de bons repas à base de produits fermiers issus de votre territoire.

Vous pouvez également promouvoir les denrées de vos producteurs. Parlez-en à votre famille, à vos amis. Faites-les découvrir les douceurs de l’agriculture locale. Sensibilisez-les au mouvement !

Changez vos habitudes alimentaires en profondeur. Soutenir l’agriculture locale et l’aider à remonter la pente sont des actions qui ne peuvent être réalisées du jour au lendemain. Acheter quelques produits locaux de temps à autre, c’est bien, mais cela reste, malheureusement, insuffisant. Optez pour des denrées locales au quotidien, à chaque fois que vous le pourrez.

Producteurs : la tendance est au bon, au bio, au sain. Mais nous ne vous apprenons rien là. Alors, pourquoi ne pas emboîter le pas et envisager de modifier quelques processus de culture/de production/d’élevage afin d’être en mesure d’utiliser le label « bio » ?

Autre conseil : partez à la rencontre de vos consommateurs ! Faites-les goûter vos délicieux produits ! Parlez-leur des méthodes de conception, des processus de fabrication, etc, enseignez-leur des choses sur votre métier, organisez des ateliers sur votre exploitation, rendez-vous sur les marchés, aux événements en lien avec votre domaine d’activité… Vous seul pouvez convaincre les consommateurs des bienfaits et de la qualité de vos produits !

Autres professionnels et acteurs : quelles que soient votre activité et vos fonctions, il y a toujours une place pour l’agriculture locale : organisez des journées découvertes, proposez aux employés de se fournir en produits locaux par le biais de l’entreprise (achats groupés), faites en sorte que les cantines et services de restauration publiques de votre commune proposent un maximum de produits locaux…

Il ne vous reste plus qu’à ! 😉

Partagez-nous!!!
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire