Le cognac est un des alcools les plus réputés au monde. Fruit de la distillation de raisins charentais, il offre une palette gustative exceptionnelle. Pour les amoureux de cet élixir soucieux du respect de la nature, il existe une appellation bio alimentée par quelques passionnés écolos. Découverte de vin distillé délicieux.

Le cognac, un alcool d’exception

Issu des vignes poussant sur les collines verdoyantes de Charente Maritime, le cognac en tant qu’eau de vie a été inventé au Moyen-âge afin de résister aux conditions et au temps de transport de l’époque. Au fil des siècles, les vignerons se sont rendus compte que cette “eau ardente” gagnait en goût avec l’âge : le cognac gagne alors ses lettres de noblesse jusqu’à être devenu de nos jours un des alcools les plus chers au monde…

Recevoir une bouteille de cognac est un très beau, d’autant plus beau quand il s’agit d’un cognac ayant vieilli pendant plusieurs années. Les dénominations varient selon les âges entre VSOP (5 ans), La Réserve (10 ans), La Vieille Réserve (20 ans), Le XO (25 ans), Le Hors d’âge (40 ans) et le Générations (60 ans).

Plusieurs crus cohabitent dorénavant en Charente :

  • Grande Champagne
  • Petite Champagne
  • Borderies
  • Fins bois
  • Bons bois
  • Bois ordinaires

Ce qui fait la spécificité du cognac, ce sont les couches de calcaire sur lesquelles poussent la vigne et un temps idéal pour les raisins, oscillant entre pluie et soleil. Goûter à cet élixir revient à ressentir toute la richesse du sol de la Charente et la passion de ses vignerons.

Le cognac bio, un pari un peu fou

Quelques irréductibles vignerons écolos ont lancé la culture du cognac bio dès les années 70 ! Conscients de la détérioration de l’écosystème provoqué par la culture industrielle et soucieux de revenir à une viticulture traditionnelle, respectueuse de la nature, ces vignerons visionnaires se sont lancés dans un pari osé pour l’époque.

Cette idée a depuis germé dans l’esprit d’autres artisans du vin amoureux de la nature, à tel point qu’aujourd’hui plus de 600 hectares de vignes sont destinés exclusivement à la culture biologique ! Cet engouement a même inspiré une dérogation Bio délivrée par le Ministère de l’Agriculture. Et c’est seulement depuis quelques années qu’il nous est possible de déguster des cognacs issus de l’agriculture biologique.

Partagez-nous!!!
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire