design-permaculturePlus qu’une simple méthode de culture nouvelle tendance, la permaculture ne cesse de gagner du terrain au fil du temps. De quoi s’agit-il concrètement ? Nombreuses sont les personnes à en avoir déjà entendu parler, mais à l’heure actuelle, peu savent définir le concept. Pourquoi ? Car la permaculture n’est pas formée d’une seule composante, mais bien d’une multitude. Ce phénomène du XXIe vise à revoir les habitudes de notre quotidien en profondeur en vue de vivre en totale osmose avec la nature.  Le respect de la biodiversité est le fondement de base de la permaculture. Les questions qui brûlent les lèvres du lecteur que vous êtes sont, sans nul doute, les suivantes : « comment s’adonne-t-on à la permaculture ? » « Quels en sont ses principes ? ». C’est ce que nous allons voir ici !

Le principe de la permaculture : partir sur de nouvelles bases

permaculturePartager, prendre soin de dame nature, devenir auto-suffisant, ne plus dépendre des industries, respecter l’environnement et les êtres vivants… Voilà les grandes lignes de la permaculture. Vous l’aurez compris, le concept s’inspire autant de la philosophie que des méthodes d’agriculture biologiques. Oui, nous pouvons le dire : la permaculture est un véritable mode de vie. Du bon sens et des valeurs sont les bases requises. Un petit bagage de connaissances et un zeste d’expérience sont également nécessaires pour devenir un expert en la matière.

Avant toute chose, il faut savoir que la permaculture repose sur trois piliers : le soin à la terre, le partage équitable, le soin au gens. Ces fondations rappellent celles de l’agroécologie. Cependant, les initiés sont formels : ils cherchent à créer une culture durable en prenant en compte tous les aspects de la vie de l’être humain. La coopération, la monnaie locale, l’enseignement à domicile, le recyclage… Tous ces éléments sont constructeurs du quotidien du « permaculteur ».

Oui, la permaculture s’étend à tous les domaines de notre vie… Cela commence par l’éthique et les principes de conception, pour aller vers l’enseignement et la culture, la santé et le bien-être, la finance et l’économie, le foncier et la gouvernance, les soins à la nature, l’habitat pour finir avec une modification de nos habitudes concernant notre rapport avec les outils et la technologie.

Le design en permaculture : un concept vieux de 30 ans


permaculture-france-designNon, la permaculture n’a rien de nouveau. Loin de là. Le concept fut inventé en 1978. Et oui, tout de même ! La permaculture voit le jour lorsque ses créateurs (Bill Mollison,  David Holmgren) prennent conscience de la menace que représente l’agriculture industrielle pour la fertilité des sols et pour la biodiversité dans son ensemble. L’objectif des fondateurs : créer des systèmes agricoles spécifiques visant à développer une agriculture durable. L’agriculture pérenne et l’autosuffisance prennent alors tout leur sens.

Quelle conclusion peut-on tirer de tout ceci ? La permaculture invite les individus que nous sommes à revoir leurs modes de vie en vue d’optimiser leur espace, leurs terres, leurs habitations, leurs aliments. Elle nous invite également à prendre du recul et à voir le monde dans lequel nous vivons comme un grand tout au sein duquel chaque être, chaque élément est lié. Adopter la permaculture, c’est adopter un style de vie visant à perfectionner nos relations, nos manières de procéder et d’interagir avec la nature.

Partagez-nous!!!
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
  1. […] Enfin, à travers notre blog nous vous informons des actualités et nous vous donnons des éclairages sur différents domaines. Par exemple, vous prendrez connaissance d’informations relatives au marché de l’agriculture biologique en France ou sur la permaculture. […]

Laisser un commentaire